Beauté & bien-être / Magazine / / par La Rédac' le 31 mars 2017 à 18:39 , mis à jour le 31 mars 2017 à 18:41

Le phénomène a commencé au Chili puis s’est répandu depuis le Japon. Et en quelques années, ce petit gastéropode est devenu un véritable produit de luxe tout autour du monde. La nouveauté est qu’il n’est pas là pour être mangé, mais qu’il soit utilisé pour les vertus miraculeuses et bénéfiques de sa bave ! Bizarre, transgressif, new-age ? Une investigation s’impose.

Une histoire de sérendipité

La sérendipité est le fait de réaliser une découverte scientifique ou une invention technique de façon inattendue à la suite d’un concours de circonstances fortuit.

CityliaOn est pile dedans. Les propriétés rajeunissantes et bénéfiques de la bave d’escargot ont été découvertes depuis près de 35 ans au Chili par une famille exploitant une ferme de production gastronomique d’escargots. C’est là-bas une tradition très ancienne du peuple Mapuche.

Les ouvrières sur place manipulaient tous les jours des milliers de ces mollusques, se blessant parfois les mains pendant leurs tâches. C’est alors qu’un constat étonnant a été fait.

Les mains des ouvriers cicatrisaient extrêmement rapidement. Mieux encore, la bave d’escargot leur laissait une peau manifestement plus douce et plus belle.

Après plus d’une dizaine d’années de recherche, le mucus secrété par ce doux colimaçon a commencé petit à petit à se commercialiser dans le monde sous formes de crème et de produits rajeunissants. Puis en 2013, le Japon l’a mis à la mode. En quelques années, les nippons sont devenus de véritables adeptes de ces gastéropodes en consacrant, dans ses instituts de beauté, des soins spéciaux avec la complicité de nos amis escargots. Pour une heure de soin et de détente sous les mouvements de 4 petits gris explorant votre visage tout en éliminant vos peaux mortes et en vous hydratant avec leur bave, comptez environ 200 €.

Certaines d’entre vous pourraient être choquées ou rebutées par cette pratique étrange. Pourtant, le succès est au rendez-vous, les stars en raffolent et la bave d’escargot est aujourd’hui sur le marché à prix d’or.

Des propriétés épatantes

Il n’y a pas de quoi s’étonner du succès de cet ingrédient miracle quand on liste les composants de la bave d’escargot à l’état naturel. Ses propriétés sont nombreuses et d’une rare efficacité pour embellir et rajeunir la peau. On y trouve entre autres :

Du collagène. Déjà produit par notre métabolisme mais diminuant avec l’âge, le collagène permet de redonner de la souplesse à votre peau en permettant le processus de cicatrisation et d’élasticité des tissus épidermiques.

De l’allantoïne. Il s’agit d’une enzyme naturelle aux vertus cicatrisantes. C’est un régénérateur puissant des cellules cutanées et un adoucissant, anti-irritant, antioxydant et régulateur naturel de sébum. En résumé, un vrai ingrédient miracle qui est habituellement fabriqué chimiquement en cosmétique et que l’on retrouve dans de nombreux produits antirides. À savoir que l’allantoïne naturelle de la bave d’escargot a une bio disponibilité beaucoup plus élevée que les copies créées en laboratoire.

De l’acide glycolique. Cet excellent exfoliant gomme et élimine les cellules mortes, débouche les pores de la peau et accélère le renouvellement des cellules. En outre, l’acide glycolique permet une meilleure pénétration cutanée des autres composants et intensifie donc l’effet régénérateur des tissus.

De l’élastine. Cette protéine indispensable donne à la peau son élasticité. Comme pour le collagène, notre organisme produit de moins en moins d’élastine avec le temps, ce qui est à l’origine de l’apparition des rides.

Les vitamines E, C et A. Toutes trois favorisent la santé de notre épiderme.

Des antibiotiques naturels. Leur mission : détruire les pathogènes présents sur la surface ainsi que dans les pores de la peau. Efficace contre l’acné, les antibiotiques agissent comme une barrière protectrice et assainissante.

Les tests le prouvent, la bave d’escargot ça marche, c’est 100% naturel et sans danger en institut.

Un soin pas déplaisant du tout

CityliaSi vous arrivez à passer outre l’aspect peu engageant d’un escargot baveux sur votre visage, vous vous rendrez compte tout d’abord que le soin est plutôt agréable. À l’instar des poissons qui vous picorent vos peaux mortes, l’escargot peut vous chatouiller légèrement, mais il laissera au final une sensation fraiche et agréable sur la peau.

À noter que les escargots utilisés en institut sont des escargots d’élevages biologiques, sélectionnés, lavés et chouchoutés, ce qui est essentiel pour assurer un soin efficace et sans danger.

À contrario d’un soin en institut, les crèmes trouvées sur le marché perdent légèrement de leur efficacité, du fait des différents additifs apportés dans les crèmes et cela même si elle est notée bio. De plus, il est très difficile d’assurer les bonnes conditions de fabrication d’une crème. Certaines entreprises surfant sur la vague de la star escargot n’hésitent pas à concevoir des crèmes en broyant les escargots en entier, coquilles comprises, et n’assurent pas du tout les mêmes bienfaits ou compositions.

Une révolution encore timide en France

Malgré une forte croissance du marché des crèmes à base de mucus d’escargots, les instituts proposant ces types de soins avec de vrais gastéropodes se baladant sur votre visage sont encore très rares.

Mais rappelons-nous que la France a été réputée, voire moquée, depuis des siècles pour ses goûts parfois étranges en gastronomie, et notamment pour ses fameux escargots à la persillade. Par tradition iconoclaste, elle ne devrait pas être frileuse en s’essayant aux nouvelles utilités de ces petites bêtes à cornes.

Attendez-vous donc à les retrouver prochainement dans beaucoup d’instituts de beauté. Ils sont si mignons.

Citylia

Partager