Lieux / par La Rédac' le 12 mars 2017 à 16:28 , mis à jour le 28 mars 2017 à 10:28

Parmi les écrits qui évoquent Fontaine de Vaucluse à travers les âges, de Scudéry à Voltaire, en passant par le poète italien Pétrarque, florentin exilé dans le Comtat, c’est sans doute Mirabeau qui produisit la plus spectaculaire description du lieu. Venu pour y livrer un duel, il décrivit la Fontaine en ces mots :

« Cet abîme sans fond, recouvert de voûtes concentriques, élevées par la main majestueuse de la nature, ce portail colossal, forment un des plus nobles spectacles que les pays des montagnes n’aient jamais offert… On y sent tout ce qu’on voit plutôt qu’on ne l’observe. »

Partant, la consécration romantique de la « Vallis Clausa », la Vallée Close, était assurée et Chateaubriand lui-même y participa dans ses Mémoires d’Outre-Tombe.

Fontaine de Vaucluse. Citylia.

L’eau est partout à Fontaine de Vaucluse, et dans tous états. Immobile dans les profondeurs de son gouffre, fracassée sur les rochers, glissante silencieusement dans son lit herbeux, battue par les aubes du moulin, tourbillonnante puis assagie dans le village, et ruisselante de rus en canaux avant d’affluer en douceur jusqu’au Rhône. La Sorgue naît en ce lieu sous une forme unique avant de se capillariser en multiples sorgues et sorguettes.

Du bord de la résurgence, 308 mètres vous séparent du fond du gouffre et 230 mètres de la crête rocheuse qui vous domine, vous enserre et semble vous menacer : « Vous êtes arrivé au bout du monde, choisissez maintenant entre abîme et falaise ».

À découvrir dans ces parages d’un vert émeraude :

  • Un canal construit par les romains ;
  • L’église Notre-Dame-et-Saint-Véran, datée du 12ème siècle ;
  • Perché sur les hauteurs, les vestiges ruinés du château des évêques de Cavaillon ;
  • La colonne érigée en 1804 pour célébrer le 500e anniversaire de la naissance de Pétrarque ;
  • De superbes roues à aubes ;
  • Deux habitats troglodytes ;
  • Un musée-bibliothèque dédié à François-Pétrarque qui expose dessins, estampes et éditions anciennes des œuvres du poète ;
  • Le Musée de l’appel de la Liberté consacré à la vie quotidienne sous l’occupation et à la résistance dans le Vaucluse ;
  • L’ Écomusée des santons ;
  • Le Monde Souterrain de Norbert Casteret qui présente les plus belles des concrétions calcaires.
  • Une ancienne papeterie du 15ème siècle qui a  conservé ses battoirs en bois actionnés par une roue à aube et qui battent encore sous vos yeux ;
  • Le pont-aqueduc de Galas, plusieurs barrages et ponts, d’anciennes usines papetières, des bories.

Et nombre d’hébergements et de restaurants, certes à vocation touristique, mais dont certains justifient largement une pause. Fontaine de Vaucluse est un lieu de magie verte qui marque le souvenir.  

Adresses recommandées

Partager