Golf / Magazine / par La Rédac' le 10 mai 2017 à 12:32 , mis à jour le 6 juin 2017 à 17:04

Perché sur une butte dominant la plaine du Pays d’Aix, le golf se coordonne parfaitement avec une nature majestueuse et préservée. Le massif de la Sainte Victoire paraît posé sur l’horizon ouest comme un élément de décor artificiel. Au sud, c’est le Pilon du Roi, véritable phare rocheux de la région qui semble observer votre swing d’un regard critique. Au nord, c’est le Luberon qui se dessine d’un trait bleu. L’environnement de La Cabre d’Or est un véritable spectacle panoramique à 360°. Il vous fait lever la tête et pourrait même distraire votre attention de votre petite balle blanche.

Ici, si la nature fait si bien son show, c’est que les humains ont fait le job pour la préserver. Le terrain d’origine laissait plutôt la part belle à la rocaille. Des milliers de m3 de terre ont été déplacés, assurant de jolis dénivelés. Pour nourrir les greens et les fairways, l’eau est pompée depuis le canal de Provence, deux bassins de rétention ont été aménagés et l’irrigation est contrôlée informatiquement. Le golf a fait ici du développement durable une règle d’or. Le drainage efficace donne sa fermeté au sol. On y joue au sec toute l’année, sans jamais s’inquiéter d’une inondation.

Dernier né des grands parcours de la région Provence, La Cabre d’Or dépasse les codes habituels de ce sport. Éminemment technique, le parcours dans son entier demande une implication physique certaine. Pour autant, il n’y a pas plus abordable, plus ouvert ou débutants, aux enfants, et surtout plus ludique. Pas élitiste, mais d’exception quand même.

 
L’esprit de la Cabre d’Or, selon Yanick Jacquet

Golf de la Cabre d'OrAvant 2005, Yanick n’avait jamais pratiqué le golf, il était plutôt tennis à cette époque-là. Commercial dans le secteur textile, option sport et loisirs, il vivait dans le Nord et rêvait de ciel bleu. Fatigué de la grisaille, il saisit une opportunité de venir travailler dans le secteur Paca. En parallèle, il rejoint le projet de la Cabre d’Or dont il est maintenant Directeur Commercial. Yanick Jacquet nous a reçu sans réserve en ouvrant grand les portes du club.

 

Il a été notre guide tout au long de la découverte de son golf et nous a révélé l’esprit du club, sa philosophie, et a dévoilé les petites histoires qui feront peut-être une grande légende.

« Nous avons intégré l’analyse du contexte difficile du golf en général, et en particulier en France. Trois éléments pénalisent le développement de ce sport. Jouer un parcours prend du temps, et il faut donc pouvoir jouer plus vite. C’est un sport très technique qui peut décourager les débutants. Enfin, c’est un loisir considéré comme onéreux, voire luxueux. Des recommandations ont été faites au niveau national et nous réfléchissons à les appliquer. Il y a par exemple cette dichotomie hommes / femmes qui fait qu’un débutant masculin part de plus loin qu’une féminine plus expérimentée ».

Avec un trou 18 noté comme le plus long d’Europe, et des abords de fairway plutôt sauvages, le jeu pourrait en effet en décourager quelques golfeurs parmi les plus confiants dans leur technique.

 « À l’origine, le terrain était injouable. Nous l’aménageons sans cesse pour le rendre plus accessible et l’ouvrir au plus grand nombre. Le golf est un sport exigeant, mais il doit aussi rester un jeu ».

Ce délicat équilibre entre jouabilité et technicité est le karma de tout bon golf.

Reste la question du prix du green-fee. Chaque saison, il fait l’objet de promotions imbattables. Tous les après-midis, le green-fee est à prix discount à partir de 14h. À 40 € le 18 trous, difficile de trouver mieux pour un parcours de cette qualité dans la région.

Golf de la Cabre d'Or

Une légende naissante

Commençons par le début. Il était une fois… un terrain de rocaille squatté par du moto-cross sans loi ni foi en la nature, en plein cœur du territoire regroupant les communes de Calas et de Cabriès. Un premier parcours de golf y voit le jour dans les années 90 avec une douzaine de trous. Il est abandonné quelques années plus tard. Faux départ.

On recommence. En 2003, Leonardo Kleiner, un résident de Cabriès très attaché à sa commune s’associe avec quelques partenaires et la première épure d’un projet golfique se dessine. Rien de trop ambitieux au départ, mais un sens pratique certain. Les travaux démarrent en 2005 et le practice est ouvert au public en avril 2006. Philippe Espèron en est le directeur technique. Christine Espèron prend la gérance de la société d’exploitation, et Yannick Jacquet la direction commerciale. Sylvain Lesné dirige les entraînements. Dès cette époque, les pré-inscriptions au futur golf commencent.

« Nous avons eu deux ans pour faire naître le désir de golf dans le pays d’Aubagne. La commune de Cabriès a toujours manifesté un grand intérêt pour le sport en général. Elle a été désignée parmi les plus sportives par rapport à sa strate de population. Elle est d’ailleurs associée cette année au projet Marseille, capitale européenne du sport 2017 ».

Golf de la Cabre d'Or

Hughes Lambert, l’architecte

« Il n’existe pas de titre d’architecte de golf décerné par un organisme officiel », indique cet architecte de renom qui a signé plus d’une trentaine de parcours en trente ans. Mais ce n’est pas pour autant un métier qui s’improvise. Alors, un diplôme de paysagiste DPLG (ENSP Versailles) et d’Ingénieur Horticole (ENSH), cela aide à dessiner un paysage de greens, à le rendre concret et à le rendre aisé à gérer dans le long terme.

Quelques esquisses plus tard, et après deux années éprouvantes d’aménagement dans la poussière et le bruit des pelleteuses, un 9 trou est inauguré en juillet 2008. Enfin, ça joue ! L’enthousiasme fait naître dans la foulée un magnifique 18 trous qui prend ses fonctions en novembre 2019.

Après quelques années de vie, de soins et d’aménagements discrets et progressifs, l’écrin golfique est là. Une forte identité provençale bien sûr, un côté sauvage, et des trous variés qui lui donnent un air de melting pot des plus beaux paysages de golf. Certains trous ressemblent à des links écossais, d’autres font penser à l’Espagne ou au Colorado. Mais la Provence est là, tout autour de vous, de la garrigue aux oliviers, chênes verts et autres pins d’Alep.

Tous les trous sont baptisés et personnifiés. River Plate, L’amphithéâtre, Le Lac, Le Mirador, La source et bien sûr La Garrigue…

Tous les ingrédients pour faire un bon golf

Résumons-nous. Pour faire un golf, il faut une volonté inébranlable, des finances, un bail emphytéotique avec la mairie, une SCI, une Sarl pour l’exploitation, une association sportive et des green keepers attentionnés.

Côté finances, si l’essentiel, à savoir le foncier et l’immobilier résulte d’investissements privés, la SARL d’exploitation a reçu un petit coup de main à ses débuts de la part de l’association Pays d’Aix Initiative. Plus que la somme prêtée, c’est la validation du projet par des professionnels qui a conforté le trio Yannick, Philippe et Christine.

Le rôle de l’association sportive est tout aussi important pour la vie et l’aménagement du terrain. Une commission de parcours a été mise en place avec un président, Patrick Dorflein, et 18 autres membres bénévoles, qui gèrent chacun leur trou de golf. Rapports précis, photos, notes, idées, réunions régulières, toute la démarche doit concourir à l’amélioration du parcours.

Le green keeper en chef, c’est Stéphane Lecompte à la tête d’une équipe de 5 jardiniers. Il fait le lien entre la commission de parcours et le terrain, organise toute la logistique de l’entretien et les services aux joueurs : ramassage et nettoyage des balles de practice, starters, voiturettes… 2 caddymasters complètent l’organigramme.

Golf de la Cabre d'Or

La vie du club

Un parcours, c’est de l’herbe et du gazon tondu à ras. Mais un club, ce sont des humains et des rencontres. Les compétitions se succèdent et certaines sont des plus originales. Coupe de l’amitié, Tournoi de Pâques en avril, pro-am Amstragram et Chocolat en mai, promotion inter-régions dames, trophées seniors, du Lion’s club ou du Rotary. Au printemps, ce sont pas moins de 15 compétitions qui sont organisées par le club et qui attirent quelques sponsors, autant passionnés qu’astucieux. Car le golf est un sport viable pour les annonceurs et les marques.

Mais le grand trophée de la Cabre d’Or, c’est l’Open du Pays d’Aix, qui court chaque année sur les 2 dernières semaines de septembre. Après une semaine dédiée aux qualifications des amateurs, chaque journée de la deuxième semaine présente une formule de compétition différente. En point d’orgue, le dernier dimanche rassemble une soixantaine de joueurs professionnels nationaux et internationaux.

Programme 2017 en cliquant sur ce lien.

Des partenaires et des sponsors

La Cabre d’Or est golf-partenaire du réseau Leclub Golf, comme près de 700 parcours en France et à l’étranger. Réduction de 30 à 50 % sur les green-fees, programme fidélité, réductions et privilèges, le réseau apporte un plus en termes de notoriété et de communication.

Un partenariat a bien sûr été noué avec la résidence Odalys, installée tout au long du trou n° 9, avec des offres spéciales séjour + golf, pour une personne, un couple ou une famille.

À noter parmi les autres partenaires : le Conseil départemental, la Communauté du Pays d’Aix, le Crédit Agricole et des sponsors comme BMW, Mac Donald’s, ou l’assureur Swisslife.

Golf de la Cabre d'Or

Un club orienté découverte et formation

Avec Christopher et Sylvain, ce sont deux professeurs d’expérience qui vous proposent de découvrir le jeu de golf et de progresser à votre rythme. Grâce à eux, l’obtention de la carte verte n’est plus une barrière insurmontable et décourageante. Ils savent adapter votre apprentissage pour vous permettre de jouer et de prendre du plaisir rapidement, même si vous êtes débutant. À vous d’apprendre à respecter les règles et l’étiquette. Les formules de cours collectifs, de parcours accompagnés, de stages intensifs sont nombreuses et accessibles.

Pour les enfants, une école de golf accueille plus d’une soixantaine d’enfants pour un prix de 295 € à l’année. Pas plus cher donc que la plupart des activités extra-scolaires. Pendant les vacances, des stages leur permettent de se retrouver pour la matinée ou pour la journée.

Golf de la Cabre d'Or

 

En savoir plus

Partager