Ailleurs / Lieux / Magazine / par La Rédac' le 12 juillet 2018 à 19:16 , mis à jour le 12 juillet 2018 à 21:22

Le sous-continent indien est un vaste terroir photographique, inépuisable et magnificent. Rohit Dey, jeune photographe au talent prometteur a sélectionné 7 images pour Citylia.fr.

7 symboles de la vie, de la culture, de la nature et du patrimoine de l’Inde.

À la fois richissime et pauvrissime, moderne et archaïque,

Froide et vertigineuse dans ses flancs himalayens,

Chaude et douce dans les plaines et sur ses côtes,

Foisonnante de vie et d’intelligence dans ses villes,

Décalée, colorée et contrastée, C’est sa Majesté, l’Inde.

 

Holi, la fête des couleurs

Holi, la fête des couleurs à Barsana

C’est l’une des traditions les plus anciennes de l’hindouisme. Dans toute l’Inde, l’équinoxe de printemps est l’occasion de fêter la saison de la fertilité et de l’amour. La transe, l’euphorie du jeu des couleurs dure normalement 2 jours. Mais à Barsana, dans l’Uttar Pradesh, province pauvre et agricole, collée sous le Népal, elle dure 10 jours. C’est ici que Radha, la bien-aimée à la peau claire de Krishna, à la peau bleutée, réincarnation du dieu Vishnou, aurait grandi. Cette différence de couleur de peau serait à l’origine de cette fête délirante ou femmes et hommes se noient mutuellement sous des jets d’eau et de poudre colorés.

Au flower market de Calcutta

Kolkata, le Mellik marketDepuis 2001, Kolkata est son nouveau nom. La ville à l’architecture coloniale grandiose paraît presque immergée dans le delta du Gange, l’un des 7 fleuves sacrés de l’Inde. On y trouve le Mullik gath, à l’extrémité sud-est de Howrah bridge. Un gath est cette succession de marches ou de gradins qui mène à l’eau sacrée, pour y pratiquer offrandes et ablutions rituelles. Le Mallik Flower Market est un immense marché aux fleurs, quasi permanent, qui rajoute senteurs et couleurs aux superbes couchers de soleil.

Mouettes sur le Yamouna Gath

Sur le Yamuna gath de DehliDehli est également bordée par un fleuve sacré, le Yamouna, qui coule sur 1370 km pour affluer dans le Gange. En 2017, ce sont ces deux fleuves qui ont acquis le statut officiel d’entités vivantes ayant le statut de personnes morales, avec des tuteurs chargés de les protéger. C’est sur le Yamouna gath que Rohit a saisi l’agitation des mouettes sibériennes qui migrent chaque hiver dans le nord de l’Inde.

À la foire aux chameaux de Pushkar

Rajasthan.  » Le pays des rois  » concentre à lui seul une grande partie des symboles de l’Inde pour les occidentaux. Riche d’une longue culture artistique, on lui doit d’ailleurs les mandanas, la région est au régime météo sec, voire très sec, parfois pendant plusieurs années de suite. Pushkar est un lieu de pèlerinage fréquenté avec un temple consacré au dieu Brahmâ. La ville reçoit chaque année l’une des plus grandes foires au bétail d’Asie. Spectaculaire et animée, elle dure une douzaine de jours, avec des courses de chameaux et de chevaux très réputées.

L’île de Majuli

À la confluence de plusieurs cours d’eaux, dont le célèbre Brahmapoutre, « le fils de Brahma », cette île fluviale est un lieu saint des hindouistes. Menacée aujourd’hui d’érosion, mais peu fréquentée par les touristes, elle abrite des monastères, les Sattras, en hommage à Vishnou. La région de l’Assam compte plus de 600 de ces monastères, mais l’île reste un symbole authentique des ces lieux de culte, avec 200 moines qui cohabitent avec des pêcheurs à la vie simple et frugale.

 

Le Taj Mahal, rêve d’éternité

Brume du soir sur le Taj Mahal

Retour dans l’Utah Pradesh, dans la ville d’Agra, ancienne capitale de l’Empire Moghol. Icône de cette culture musulmane persannisée, le mausolée accueille les cénotaphes du Shah Jahan et de son épouse Muntaz Mahal, littéralement  » La lumière du palais », morte lors de son 14e accouchement. 28 sortes de pierres fines colorent une marqueterie qui s’incruste dans un marbre blanc dont la réverbération le signale à plusieurs dizaines de kilomètres à la ronde. La symétrie octogonale, dominée par un dôme haut de 74 mètres, est un symbole du pouvoir de l’empereur et peut-être sa vision du paradis sur terre. Sa préciosité démesurée figurerait ainsi la beauté de Dieu.

Liens

Suivre Rohit Dey sur Facebook

Voir le portrait de Rohit Dey sur Citylia

Localisation

Partager