Portraits / par La Rédac' le 23 juin 2018 à 17:12 , mis à jour le 25 juin 2018 à 16:35

 

Almendra Alexandra Quesada Salazar, pour être précis sur son nom, est une très jeune photographe polyvalente, 23 ans à peine, qui a fait de de son Pérou natal, son premier théâtre d’opérations.

Designer graphique de métier, elle complète encore son bagage d’études avec des formations en administration et marketing.

« Ce que j’ai toujours voulu faire, c’était voyager. Mes parents n’étaient pas très chauds, pour des raisons de sécurité. Alors j’ai décidé d’apprendre la photographie, pour qu’elle soit mon passeport pour voir et photographier le monde et ses merveilles »

Alexandra vit à San Juan de Lurigancho, dans le département de Lima. C’est le district le plus peuplé du Pérou et de toute l’Amérique du Sud. Alors, c’est avec son sac à dos et son Canon en bandoulière qu’elle part pour ses aventures photographiques sur les (très) hauts chemins andins.

« Pour ma première longue marche, j’ai choisi la Laguna 69, du côté de Ancash, à 4604 mètres d’altitude. J’ai failli abandonner ! Des touristes m’ont assuré que j’étais à peine à 15 mn de l’objectif. Mais cela m’a paru une éternité. À l’arrivée, j’ai été récompensée par un panorama splendide. Deux jeunes femmes russes nageaient dans le lac glacial. Pour le retour, je ne sentais plus mes pieds, mais j’étais fière d’avoir choisi les difficiles chemins de l’aventure photographique »

Note :
La Laguna 69 est l’un des 400 lacs du Huascaran National Park, réserve biosphère protégée par l’UNESCO. Apprécié des fans de randonnée de montagnes, le site offre des panoramas prodigieux sur le lac et les chutes d’eau qui l’alimentent.

Liens

Voir le reportage d’Alexandra Quesada pour Citylia

Suivez Alexandra sur Facebook

Localisation

Partager